Samedi 25 novembre 2017

Résistant face à la dureté (Ezéchiel 3,4-11)


Lire le texte

Dans ce passage, Dieu répète son envoi en mission, tout en précisant qu’il serait sans doute plus facile pour Ezéchiel d’être écouté par d’autres peuples parlant d’autres langues. Comme si les paroles à transmettre par le prophète étaient inacceptables pour le peuple d’Israël. Mais le Seigneur n’en reste pas là, il rend Ezéchiel encore plus résistant que les Israélites, le visage et le front durs comme le diamant. Belle image, car si le diamant est indestructible, éternel, il brille par sa beauté et sa transparence, telle la Parole venue de Dieu. Et ce n’est pas avec ses propres forces que le prophète ira parler aux fils de son peuple, mais bien par la grâce de Dieu seul. Et ce n’est pas ses propres pensées qu’il partagera avec eux, mais bien toutes les paroles que Dieu va déposer dans son cœur, lieu même de la volonté. Et nous, avons-nous conscience que Dieu peut mettre dans notre cœur, notre vie, des paroles à partager? Savons-nous reconnaître sa voix dans des mots qui, dans notre existence, nous ont relevés, fait du bien, encouragés, nous ont appelés ou même envoyés «en mission»? Comme il l’a fait pour Ezéchiel, le Seigneur ne laisse pas seul et démuni lorsqu’il nous envoie. Il dépose en nous ce dont nous avons à témoigner.

Timothée Reymond

Prière: Seigneur, oui, tu nous appelles, tu nous envoies. Jamais tu ne nous laisses seuls dans les difficultés ou l’adversité. Par tes paroles, tu te tiens dans notre cœur, sur notre route. Donne-nous de nous abandonner en toi.  

Référence biblique : Ezéchiel 3, 4 - 11

Commentaire du 26.11.2017
Commentaire du 24.11.2017